Sachez tout sur les enveloppes de semences

La fin de l’hiver et le retour des journées ensoleillées annoncent le début de la saison des semis ! L’envie de cultiver des belles tomates ainsi que du basilic pour parfumer vos plats persiste mais vous hésitez, car le langage des semenciers et semencières vous est inconnu?
Ne vous inquiétez pas, nous allons vous aider à déchiffrer tout cela !

Sur une enveloppe de semences nous pouvons retrouver beaucoup d’informations concernant la culture choisie. Chaque entreprise a ses propres codes pour décrire leurs produits, mais nous allons vous présenter les informations principales qu’on retrouve généralement sur les sachets peu importe leur provenance.

Nous avons d’abord une image qui représente la plante que donneront les graines contenues dans le paquet, mais ce n’est pas toujours le cas. Vient ensuite le nom de la plante que nous allons cultiver: nous retrouvons souvent le nom commun de la plante, plus précisément le nom du cultivar, de la variété cultivée, comme par exemple “carottes touchon”. Le nom latin est parfois inclus en fonction des semenciers et semencières. 

L’identification légume du patrimoine veut dire que ces variétés du passé n’ont pas été manipulées par croisements forcés, ces légumes sont encore présents de nos jours grâce à nos ancêtres qui les ont transmis de génération en génération.

Le nombre de jours écrit sur le recto du paquet correspond souvent au temps avant la maturation, c’est-à-dire le nombre de jours entre le semis et la récolte du fruit.

Attention! Dans le cas d’une plante semée en intérieur, il faut commencer le compte à partir du moment où a lieu le repiquage en pleine terre. Par exemple, pour les carottes on comptera 68 jours avant la floraison à partir du moment où la plantule est repiquée en pleine terre.

Nous retrouvons une brève description de la plante, comme le goût, le contenu vitaminique, la couleur, la taille, si le fruit est charnu ou pas; mais aussi le type de sol idéal pour la culture. Parfois certaines entreprises de production de semences indiquent si c’est une variété hybride ou pas. La description nous renseigne aussi sur la température optimale pour la croissance de la plante ainsi que le moment où il faut transplanter et à côté de quelles familles de plantes il ne faut pas la placer.

On retrouve également des informations sur quand, et comment faire le semis.

Quelques termes et exemples que vous pourriez retrouver

  • Semez à l’intérieur xx semaines avant le dernier gel ou lorsqu’il n’y a plus de risque de gel : dans ce cas il est nécessaire de faire le semis à l’intérieur au printemps, et au moment il n’y aura aucun risque de gel possible. Il sera nécessaire de regarder la date à laquelle il n’y a plus de risque de gel, puis compter le nombre de semaines mentionnées sur l’enveloppe pour déterminer le début des semis en intérieur.
  • Profondeur de semence : nous indique à quelle profondeur dans le sol nous pouvons planter la graine.
  • La distance entre les plants : c’est la distance qui permet d’espacer les graines lors de la plantation afin qu’elle puisse croître dans l’espace qui leur est nécessaire.
  • Espacement entre les rangs : c’est la distance entre chaque rang, chaque ‘’ligne’’,  de semences plantées ou de semis transplantés en plein sol.

Besoins spécifiques des semences

Afin de pouvoir germer, les semences requièrent de bonnes conditions qui sont souvent indiquées sur l’enveloppe :

  • Semis direct : il faudra les semer à l’extérieur directement, pas besoin de faire la germination au préalable en intérieur. Il faut toutefois attendre les derniers gels 
  • Qualité du sol : si le sol a besoin d’être riche, le drainage ainsi que l’irrigation doivent être contrôlés 
  • Luminosité : certaines semences germent uniquement en présence de conditions lumineuses particulières, d’autres n’ont en pas besoin.

Les enveloppes à semences contiennent beaucoup d’informations condensées, en les lisant avec attention et pas à pas nous pouvons réussir les semis et profiter de belles récoltes l’été!

Hiba BENMOHAMED, animatrice en agriculture urbaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *