Les Jardins Skawanoti : retour sur la saison 2021

La saison 2021 aux Jardins Skawanoti prend fin ! Il est donc enfin temps de vous présenter la belle saison que nous avons eue, ainsi que les personnes qui ont contribué à cette réussite et les nouveautés mises en place au jardin cette année.

La saison en chiffres

  • 563 kg de récoltes
  • 140 kilos de fruits et légumes donnés aux bénévoles du cégep Marie-Victorin
  • 423 kilos de fruits et légumes remis à des banques alimentaires de RDP-PAT
  • 25 bénévoles régulièrement impliqués au cours de l’été

Les jardins Skawanoti, au-delàs des chiffres

Françoys et Sophie, les animateurs horticoles ayant offert des ateliers tout l’été.

Nancy et Henry, les stagiaires en horticulture venus apprendre et nous aider sur le terrain

Renée, une partenaire hors pair extrêmement investie dans ce beau projet

Quelques nouveautés

Le biochar

Le biochar pouvant retenir 1000 fois son poids en eau et en nutriments, cet amendement facilite énormément l’accès des plantes aux nutriments. En commençant à l’incorporer graduellement dans quelques parcelles, nous avons déjà pu observer une production accrue suite à son application!

La jachère

Afin d’aider à la régénération des sols, une parcelle plus épuisée a été mise en jachère. Cette méthode ayant pour objectif d’accorder du repos au sol tout en l’enrichissant, ce qui y est cultivé n’a pas pour objectif d’être récolté, mais y est plutôt pour améliorer la structure du sol, l’enrichir en matière organique et ramener les nutriments enfouis profondément à la surface.

À noter qu’il est important de semer certaines variétés de plantes même sur un sol que l’on veut laisser reposer, sans quoi il s’appauvrirait en se compactant, s’érodant, en plus de voir ses nutriments lessivés, sa vie bactérienne mourir.

Dans notre cas, ce sont l’avoine, la vesce commune et la phacélie qui ont été utilisées à ces fins de régénération. Cette parcelle a par la suite été tondue à la fin de l’été, et les résidus de plantes, incorporés au sol.

De la paille comme couvre sol

Toujours dans l’optique de la protection et régénération des sols, de la paille a été utilisée cette année pour la première fois lors de la fermeture des jardins pour recouvrir nos parcelles et faire office de « manteau d’hiver » à notre sol.  

Les vers de terre et microorganismes bénéfiques ayant besoin de matière organique pour se nourrir et de protection, ce couvert leur procure une aide additionnelle pour passer l’hiver. Au printemps, on se retrouve donc avec une terre plus riche plus rapidement qu’en laissant un sol à nu.

Contrôle des ravageurs

Cette année, de nouvelles méthodes de contrôle ont aussi été employées afin de lutter contre les insectes : Entre autres, des larves de chrysopes ont aussi été relâchées dans nos jardins afin de contrôler naturellement les populations de pucerons. Une macération de feuilles de tomates dans l’eau a aussi été utilisé contre les chenilles qui se régalaient de nos plants de choux.

Du safran au jardin !

Quatre bulbes de safran ont aussi été plantés en fin d’été au jardin! Bien qu’il ne soit pas prêt pour la récolte cette année déjà, nous avons tout de même pu en admirer les belles fleurs ce mois-ci :

Aménagements

Une station de lavage fut installée au cours de la saison afin d’accélérer le nettoyage des légumes et la préparation des sacs destinés aux banques alimentaires. 

Finalement, un grand merci à tous les bénévoles, animateurs et stagiaires dévoués qui sont venus nous aider et contribuer à ce beau projet durant la saison, et au plaisir de vous retrouver l’an prochain !!!

Marianne Beaulieu, Jardinière Urbaine, qui a coordonné la saison 2021 aux Jardins Skawanoti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *