Voyage dans un tout inclus : 3 petits trucs écolos

Par Charlie-Anne Bonnet, Directrice

Évidemment nul n’en doute, l’empreinte écologique d’un voyage dans un tout inclus est largement supérieure à des vacances passées à la maison. Toutefois, pour beaucoup d’entre nous les voyages à l’étranger est l’une des meilleures façons de décrocher du quotidien, alors la méthode des 3R est toujours avec vous pour guider vos choix et réduire l’impact de votre voyage.

 

[R]éduction à la source : Qui dit tout inclus, dit breuvages à volonté ! Cette situation peut vite générer

 des centaines de verres jetables en plastique numéro 6 durant votre séjour. Mon truc : apporter ses contenants de type thermos est une super solution pour réduire à la source. De plus, vos breuvages restent froids plus longtemps ! Un autre truc simple pour réduire vos déchets : refuser les pailles dans vos cocktails.

[R]éemploi : Il est coutume de faire des petits cadeaux au personnel de l’hôtel où vous séjournez. Plutôt que d’acheter des petites babioles au magasin à un dollar, vous pouvez faire don d’objets ou de vêtements dont vous ne voulez plus et qui sont encore en bon état. De plus, si vous avez entamé une démarche zéro déchet, profitez-en pour écouler vos items jetables encore neufs – par exemple j’ai fait don de deux boites neuves de tampons hygiéniques qui trainaient dans mon armoire depuis que je suis passée à la Divacup.

[R]ecycler (ou au moins ramasser!) : Le recyclage n’est pas toujours disponible dans les pays que vous visitez. Réduire à la source en refusant tout ce qui est jetable est donc la meilleure des options. J’ai profité de mes marches sur la plage pour ramasser les déchets sur mon chemin. Beaucoup de vacanciers ont félicité mon geste et m’ont même offert de l’aide. Si l’on veut pouvoir profiter d’aussi belles plages dans le futur, il est primordial de sensibiliser tout le monde à l’impact des déchets dans l’environnement. Même si je n’ai ramassé qu’une infime partie du plastique qui se retrouve dans l’océan, mon geste aura trouvé écho auprès de mes compatriotes vacanciers !

Les commentaires sont fermés.