Saison 2016

Faute de financement récurant, le volet production des jardins a été mis au ralenti pour la saison 2016, mais les volets mobilisation et éducation ont été mis en avant, ce qui a permis de faire des Jardins un outil pédagogique de transmission de savoirs en matière de jardinage au naturel, d’amélioration de la biodiversité et de la qualité de vie dans un quartier. Avec ces activités, l’objectif est de favoriser le partage des connaissances en agriculture urbaine, mais surtout de développer pour les résidents de bons moments conviviaux.

Pour la saison 2016, 750 personnes ont participé à des activités dans les jardins !

590 jeunes provenant principalement de camps de jour, ainsi que des groupes de CPE ont visité les jardins lors des activités pédagogiques. Nous avons reçu aussi des groupes de la maison de la famille, du carrefour jeunesse emploi et de l’hôpital de Rivière-des-Prairies. 

Également, des séances d’autocueillette ont été offertes à la communauté. Les résidents du quartier, les étudiants et les professeurs du Cégep avaient donc la possibilité d’avoir un moment de formation sur les techniques de récoltes des légumes et fines herbes. C’était également l’occasion d’échanger en matière de jardinage, mais surtout de se procurer des produits frais, sains et locaux à petits prix.

paniersEn 2016, 810 kg de légumes, fruits et fines herbes ont été récoltés !

La production de cette année comporte, entre autres :

Concombre et concombre citron, carottes, panais, navets, betterave rouge, betterave jaune, courges d’été, aubergine, haricot, pomme de terre, oignon rouge, oignon vert, kale, laitue, roquette, chou rouge express, bette à carde, moutarde, tomate, cerise de terre, piment, okra, maïs sucré, brocolis, pois, tournesol, radis rose, radis noir, rutabaga, rhubarbe, fraise, guimauve.

Une variété de fines herbes, tels que: aneth, menthe, basilic, sauge, thym.

Le volet production des jardins étant mis au ralenti, une partie des terrains cultivables a été semée avec un engrais vert (semence de pois et d’avoine) pour permettre à la terre de s’enrichir, la protéger de l’érosion et la préparer pour la saison 2017.

55 % des récoltes a été donné à la communauté, 24 % des récoltes a été donné aux étudiants du Cégep Marie-Victorin et 21 % des récoltes a été destiné à la vente. 

Les commentaires sont fermés