Réception des fêtes

Les fêtes sont souvent l’occasion de se réunir entre famille et amis. Toutefois, le fait d’avoir beaucoup d’invités à votre réception ne devrait pas résulter en beaucoup de déchets. Nous allons donc aborder deux aspects majeurs sur lesquels vous pouvez agir pour diminuer l’empreinte écologique de vos réceptions du temps des fêtes!

Les décorations:

Ce ne sont pas des petits lutins du pôle Nord qui fabriquent les décorations de Noël qu’on retrouve en grande surface. Souvent, ce sont des produits fabriqués en Chine dans des conditions de travail très difficiles. Profitez donc de l’occasion pour fabriquer vous-même des décorations avec des matières récupérées. C’est une belle activité à réaliser en famille.

Les sites de bricolages comme Pinterest regorgent d’idées surprenantes! Voici quelques exemples:

Sapin de Noël

Sapin naturel ou sapin artificiel? Tout dépend de votre situation! Si vous avez déjà un sapin artificiel à la maison ou si vous planifiez le garder au minimum 20 ans, le sapin artificiel demeure une option écologique.

Les sapins naturels ne sont pas sans impacts environnementaux, toutefois si vous optez pour un sapin naturel il pourra être collecté par la municipalité après les fêtes et sera recyclé! Bonus : certaines compagnies offrent maintenant des sapins biologiques sans pesticides.

Il existe même des façons de réutiliser les épines de votre arbres! Tous les détails dans cet article (en anglais).

Le repas:

Réduction de la viande

L’élevage industriel de viande est de plus en plus pointé du doigt par les études scientifiques comme l’une des industries les plus dommageables pour l’environnement. Nous vous encourageons à revisiter vos recettes classiques des fêtes en version végétarienne. Tourtière, boulettes sauce brune, laissez-vous inspirer par les recettes de chefs végé tel que La Cuisine de Jean-Philippe.

Ingrédients biologiques et locaux

Notre alimentation d’aujourd’hui est particulièrement riche en fruits et légumes importés de l’international. Opter pour des légumes d’ici, c’est encourager les producteurs québécois et c’est soutenir l’économie locale. Consultez le calendrier des légumes de saisons produit par Équiterre pour plus d’information. Bonne nouvelle : les canneberges, les betteraves, l’ail et les pommes de terre sont des légumes disponibles en décembre et qui s’apprêtent très bien dans les repas des fêtes !

Gaspillage alimentaire

Lorsque vient le temps de planifier les quantités à cuisiner, prenez garde à ne pas trop en faire pour éviter le gaspillage alimentaire. Restez réalistes sur les quantités.

Cet article de Fraichement Pressé offre une approximation des quantités nécessaires à un repas des fêtes.

Si après la fête il reste encore beaucoup trop de nourriture, faites des ‘doggy bags’ à vos invités ou partagez les restes avec un organisme à but non lucratif.

Vaisselle lavable

Privilégiez la vaisselle lavable lors des réceptions. Si vous croyez manquer de couverts, demandez à vos convives d’apporter les leurs lorsqu’ils vous proposent d’apporter quelque chose. Vous trouverez sans aucun doute des volontaires pour vous aider à la laver et la ranger (tirage/concours entre convives pour savoir qui lave la vaisselle).

Si vous n’avez d’autre choix que d’opter pour le jetable, privilégiez les assiettes en carton qui pourront facilement être compostées dans la collecte des résidus alimentaire avec les restes de cuisine.

Tri des matières résiduelles

Lors des festivités, n’oubliez pas de préparer des contenants pour le recyclage et le compost bien identifiés. De cette façon, après le repas, les restes de cuisine se dirigent au bac brun et après le déballage des cadeaux, on peut facilement trier ce qui va dans le bac de recyclage.

Consultez également notre guide ultime des cadeaux écoresponsables!

Joyeuses fêtes!

Les commentaires sont fermés.