Des corvées pour la propreté de Montréal

par Kamaliddine Mohamed, chargé de projet.
kamaliddine.mohamed@ecopap.ca

Comme le maire Jean Drapeau le déclarait à l’approche de l’Expo67, lorsqu’on attend de la grande visite, c’est l’occasion de faire le grand ménage! Le 375e de Montréal est l’occasion rêvée pour les citoyens de démontrer la fierté qu’ils ont pour leur ville. Les corvées de nettoyage sont une belle façon de faire votre part pour votre milieu de vie.

Les matières résiduelles abandonnées

Les Montréalais produisent une quantité phénoménale de déchets. Si une immense partie est récupérée dans les contenants adéquats, une autre est laissée à l’abandon dans les rues, les berges ou les parcs. Les municipalités s’occupent de son mieux pour ramasser de ces déchets. Le temps et les ressources sont limités, alors que chaque jour de nouveaux déchets apparaissent un peu partout dans la ville.

Les citoyens sont donc invités à contribuer à leur manière pour préserver leurs milieux de vie et de les garder sain. Pour cela, depuis 2009, la Ville de Montréal a mis en place un programme pour inciter les montréalais à aider à préserver la propreté de leurs quartiers par la réalisation de corvées de nettoyage.

Les corvées de nettoyage

Partout au Québec, des corvées de nettoyage citoyennes sont réalisées chaque année pour améliorer le cadre de vie. En 2016 à Montréal, 26 000 citoyens ont participé à des initiatives dans ce sens. Des centaines de sacs de poubelles ont été remplis par les déchets qui jonchaient les parcs et les berges de l’île.

En contactant les services de la Ville, les participants peuvent se procurer des gants, des tee-shirts et des sacs à déchets pour l’occasion. Dans certain arrondissement, l’éco-quartier peut fournir des outils tels que des pelles, des piques, des balais, des râteaux ou des pinces. L’Éco de la Pointe-aux-Prairies dispose d’outils de la Ville de Montréal qu’il peut prêter à tout groupe qui souhaite réaliser une corvée de nettoyage.

Dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies−Pointe-aux-Trembles, des activités de nettoyage sont réalisées chaque année. Des coopératives d’habitations aux regroupements de citoyens en passant par des entreprises, tous ont eu envie de contribuer à la propreté du territoire.

Entre autre, le samedi 20 mai 2017, l’Éco de la Pointe-aux-Prairies a organisé deux activités de nettoyage dans chacun des secteurs de l’arrondissement. L’une à Pointe-aux-Trembles, dans le cadre de la revitalisation de la friche ferroviaire située au niveau de la rue Victoria, a rassemblé 56 citoyens. L’autre à Rivière-des-Prairies, dans le parc Armand-Bombardier, a eu une participation de 28 bénévoles.

Le milieu scolaire, un acteur important

Cette année, l’organisme souhaite aussi impliquer davantage le milieu scolaire. Certaines écoles ont déjà réalisées des activités de nettoyage dans leur cour, mais l’organisme souhaite proposer aux écoles secondaires de sortir nettoyer les berges et les boisés. Étant donné que ces établissements forment les citoyens de demain, il est primordial de commencer tôt à les conscientiser. Si chacun a un rôle à jouer dans la préservation de la propreté de l’île, l’école a un rôle crucial par l’éducation à l’éco-citoyenneté.

Finalement, bien que, la Ville et les arrondissements doivent préserver la propreté des quartiers, on l’oublie trop souvent, les citoyens ont eu aussi une responsabilité individuelle vis-à-vis leur quartier.


Une activité de corvée est organisée sur la berge de la rue Bellerive, à Pointe-aux-Trembles, le 17 juin 2017. Tous les détails ici : Activités à venir…

Les commentaires sont fermés.